Les noisetiers préparent leur floraison

En ce tout début d’année, les châtons mâles des noisetiers sont visibles et certaines fleurs commencent à s’ouvrir ! Alors, soyez attentifs : certaines écailles s’ouvrent et dévoilent les étamines (les fleurs mâles n’ont ni sépales ni pétales).

Fleurs mâles et femelles - Anlt Bilund [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia

Chez cette espèce, les fleurs mâles et femelles sont distinctes. Les chatons portant les fleurs mâles sont faciles à observer. Ce n’est pas le cas des fleurs femelles, cachées dans un bourgeon mixte contenant les fleurs (qui resteront à l’état d’ébauches, seuls les stigmates rouges sont visibles en haut du bourgeon) et les feuilles !

Alors, surveillez les chatons mâles du noisetier ! Les premières fleurs sont apparues en Gironde.

Qu’observer en ce moment ?

C’est le premier jour de l’hiver. De nombreux animaux sont au repos ou ont migré vers des contrées plus chaudes. Les plantes sont en dormance jusqu’au retour du printemps.

Et pourtant ! Gardez l’œil ouvert. Le lézard des murailles peut sortir de sa cachette à l’occasion d’un jour ensoleillé pendant lequel le soleil chauffe la pierre sous laquelle il s’est caché. Les données d’observations hivernales du lézard des murailles nous intéresse ! N’hésitez pas à nous en faire part.

Dans quelles conditions observer le lézard des murailles en hiver : journées ensoleillées, dans les secteurs bien exposés, à l’abri du vent. Il n’est pas nécessaire que la température soit très élevée. Dans ces conditions, le lézard peut sortir de sa cachette pour prendre le soleil. Il choisira un coin abrité pour capter le maximum d’énergie solaire.

page 1 of 4